Journées du patrimoine 2001
St-Hugues à Biviers
(affiches)

Historique
  1. En 1634, le domaine de l'Essart, propriété noble de Pierre Bouvier-Raynaud, procureur,
  2. puis de la famille Bouvier-Raynaud ou Raynaud, famille de procureurs
  3. au Parlement du Dauphiné.
  4. 1792, sous la révolution : probablement un bien national, vendu aux enchères.
  5. 1820, le domaine de Billeret, propriété de Félix Penet, homme d'affaires, sidérurgiste, maire de Grenoble et député.
  6. 1838, la propriété de Jean-Pierre Sénéquier (graves inondations).
  7. 1860, un couvent de Dominicaines.
  8. 1920, le Repos de l'ouvrière , œuvre de Solange Merceron-Vicat, puis préventorium.
  9. 1962, le Centre Saint-Hugues, , maison apostolique de la Compagnie de Jésus (Jésuites).
  10. 1994, le Centre Saint-Hugues, géré par la Communauté Vie chrétienne.

Hommage à Solange Merceron-Vicat :
sa vie, son œuvre

  1. Son aïeul Louis Vicat (1786-1861).
  2. Les ciments Vicat, fondés par son grand-père.
  3. Jeunesse de Solange .
  4. La condition ouvrière vers 1900.
  5. Le Repos de l'Ouvrière (1920-1961)
  6. La tuberculose au début du 20e siècle.
  7. Autres œuvres de Solange.
  8. La guerre de 1940
  9. La tuberculose jugulée
  10. Les dernières années du Repos.
Une inondation du Gamont (1858)
Retour     Suite