Les Jésuites à St-Hugues
(1962-1994)


St Bruno et St Hugues
(Cathédrale de Grenoble)

En 1961, sous la pression de l’urbanisme, les Jésuites, dirigés par le Père Haubtmann, vendent leur maison de Saint-Egrève et achètent le Repos. Ils l'appelleront Saint-Hugues, du nom d'un très grand évêque de Grenoble, celui qui orienta saint Bruno et ses moines vers la Grande-Chartreuse en 1084.

Ils effectuent d’importants agrandissements : l’ancienne chapelle devient réfectoire, une nouvelle chapelle est construite plus loin, un bâtiment d’hôtellerie (42 chambres), des salles de réunion, un amphi de 120 places... Bien que d'aspect moderne, ces nouvelles constructions s'accordent avec le site (cabinet d'architectes Groupe Six). Dans la chapelle, très sobre, une toile d'Arcabas – don du peintre – représente la Vierge à l'enfant.

Le centre est inauguré le 23 juin 1963 par l'évêque de Grenoble et 75 prêtres.


Ancienne chapelle

Les Jésuites organisent à Saint-Hugues des réunions et retraites religieuses. La première année, le centre a accueilli 2800 personnes, totalisant 7285 journées. Les Pères Ganne et Deilhy en ont étés longtemps les animateurs.

Le Frère Charles, bien connu à Biviers pour son dévouement auprès des jeunes, était membre de cette communauté.

En 1994, les Jésuites cèdent la gestion du centre à la Communauté Vie Chrétienne et, deux ans plus tard, la propriété du domaine à l'association St-Hugues.


Constructions de 1962

Retour   Précédent   Suite